Passer au contenu principal
main content, press tab to continue
Article

Quelles sont les initiatives 2022 des employeurs en matière de bien-être ?

De Karine Chanu et Clemence Magnat | 14 Mars 2023

Suite à l’enquête WTW dédiée à la thématique du bien-être, les experts WTW livrent leurs clés de lecture
N/A
N/A

Lors du dernier trimestre 2022, WTW a mené une enquête majeure auprès de 974 organisations dans le monde, représentant 3 millions de salariés afin de recenser les initiatives des employeurs dans les 4 dimensions du bien-être :

  • La sérénité émotionnelle
  • L’équilibre physique (« l’état de santé »)
  • La sécurité financière
  • L’établissement de bonnes interactions sociales

En France, 44 entreprises de tous secteurs d’activités ont répondu, soit près de 232 000 salariés. Un des premiers constats de cette enquête nous indique qu’aujourd’hui, plus de la moitié de ces entreprises françaises affirme offrir divers programmes de bien-être sans avoir réellement de stratégie en la matière. Plus de 7 entreprises sur 10 ont néanmoins la conviction que d’ici 3 ans, celle-ci sera un élément différentiant pour attirer les talents et ainsi offrir une Expérience Salariés (EX) de haute qualité. Rappelons que l'EX est la somme de tous les moments dans la vie d’un collaborateur entre son arrivée dans l’entreprise et le jour où il quitte celle-ci. Cette expérience est d’autant plus importante qu’elle a un lien direct avec l'engagement des salariés, leur productivité et la performance durable de l'entreprise.

Pour plus de 9 entreprises sur 10, le bien-être émotionnel des salariés est la priorité majeure pour les trois prochaines années (2023-2025) à travers notamment la mesure du stress et de ses principales causes.

A signaler le contraste sur ce thème entre la vision « salariés » et la vision « employeurs » puisque si 38% des employeurs ont le sentiment de fournir un soutien approprié en matière de santé mentale aux salariés, à peine 30% des salariés déclarent que les ressources et les initiatives fournies par leur employeur les ont aidés à améliorer leur santé mentale. D’après notre enquête GBAS : Globale Attitudes Survey 2022.

Le bien-être physique arrive de près en deuxième position comme une priorité importante pour les trois prochaines années (pour 86% des employeurs).

Sur ce sujet, le décalage est encore plus marqué entre le prisme « employeurs » et « salariés » avec plus de la moitié des entreprises qui déclarent proposer des programmes d’accompagnement au quotidien liés au mode de vie (par exemple, programmes de nutrition, activité physique, subvention des salles de sport, tabagisme, sommeil, etc.) et promouvoir l’utilisation de la télémédecine. Et à peine un tiers des salariés a déclaré que les ressources et les initiatives proposées par leur employeur les ont encouragés à adopter un mode de vie plus sain.

Pour les employeurs viennent ensuite le bien-être social (73%) et le bien-être financier (70%) avec notamment près de 81% des répondants proposent actuellement des dispositifs d’épargne salariale et 72% un régime de prévoyance supérieur aux obligations légales.

En revanche, les résultats de l’enquête révèlent que seul un tiers des salariés estime être en mesure d’obtenir l’aide dont ils ont besoin pour gérer leurs finances.

Au global, l’analyse des résultats montre que peu d’entreprises parviennent à obtenir les résultats souhaités en matière de bien-être. Elles ont néanmoins désormais bien conscience qu’il est temps d'adopter le changement et les efforts nécessaires pour faire du Bien-être en entreprise et de l'Expérience Salariés en particulier une priorité absolue. Ainsi les politiques de Bien-être mises en place dans l’entreprise doivent refléter à la fois les valeurs et les attributs propres à la culture d'entreprise tout en fournissant aux salariés le soutien nécessaire pour que chacun puisse donner le meilleur de soi-même.

Les actions suivantes, exprimées par les employeurs, vont pouvoir aider les entreprises à mieux se positionner pour relever les défis actuels et offrir une Expérience Salariés de qualité.

Au-delà du bien-être en lui-même, parmi les initiatives envisagées dans un avenir proche, les entreprises interrogées envisagent d’améliorer leur expérience collaborateur.

Au même titre que le bien-être au travail, l’épanouissement au quotidien et l’équilibre vie pro-perso sont autant d’avantages que le salaire et les autres composantes financières pour les salariés et les futurs talents. Les entreprises ont tout intérêt à relier les programmes de bien-être de leur organisation à la proposition de valeur pour les salariés. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : les salariés des entreprises au sein de laquelle la culture du bien-être est déjà bien ancrée envisagent à 91% de rester chez leur employeur pendant les deux prochaines années, soit 1,6 fois plus que dans les entreprises ayant une culture du bien-être peu ancrée.

Ecouter les salariés par le biais d'enquêtes et de groupes de discussion pour comprendre ce qu'ils vivent réellement reste le meilleur moyen d’assurer le succès et l’adéquation des actions aux attentes des collaborateurs. L'objectif est d'avoir une culture qui permet aux salariés de travailler dans des environnements sûrs et sains, qui accepte leurs différences et les soutient, tant sur le plan personnel que professionnel. En effet, ceux qui font l'expérience d'une culture connectée, diverse et inclusive sont beaucoup moins susceptibles de chercher des opportunités en dehors de leur entreprise.

Auteurs

Director EX – Organization Insights&Change
email e-mail

Consultante EX - Organization Insights&Change
email e-mail

Contacts

Associate Director, leader de l'offre bien-être France
Integrated & Global Solutions
email e-mail

Responsable Offres & Communication client, WTW France
email e-mail

Related content tags, list of links Article
Contact us