Passer au contenu principal
Communiqué de presse

Gras Savoye accompagne le Groupe SEB dans la mise en place de sa captive de réassurance en France

Captives
N/A

Juin 30, 2021

Puteaux, le 29 juin 2021 : Après la mise en place au 1er janvier 2020 de la 1ère captive de réassurance en France depuis plus de 20 ans, l’Autorité de Contrôle Prudentielle de Résolution (ACPR) a délivré le 18 juin dernier un nouvel agrément, le 8ème en France, pour une captive de réassurance pour le Groupe SEB.

« La captive est l’outil parfait pour arbitrer entre rétention opérationnelle, rétention Groupe et transfert. »

Laurent Bonnet
Directeur Captive and Alternative Risk Transfer chez Gras Savoye Willis Towers Watson

Dans un contexte où le marché de l'assurance se durcit, conduisant à une remise en cause des programmes en termes de primes, franchises, garanties, etc., le recours aux captives de réassurance est devenu un levier incontournable pour les grands risques. Après avoir accompagné Worldline en 2019 - 1ère captive en France depuis plus de 20 ans, Gras Savoye Willis Towers Watson a accompagné aujourd’hui le Groupe SEB tout au long du processus jusqu’à la délivrance de l’agrément.

Leader en France et courtier du Groupe SEB depuis 11 ans, l’expérience de Gras Savoye sur le marché des captives en France a été un atout majeur dans la réalisation de cette opération. Grâce au travail des équipes du Groupe SEB ainsi qu’à la diligence et la réactivité de l’ACPR, cet agrément a pu être délivré dans un délai court de 3 mois seulement. De l’étude d’opportunité à la délivrance de l’agrément et notamment dans toutes les démarches de création, le Groupe SEB a été conseillé et accompagné par Gras Savoye, qui s’affirme comme le courtier des Captives en France.

Le Groupe SEB rejoint ainsi le cercle très fermé des 7 autres groupes français disposant d’une captive en France.

« La captive de réassurance est devenue un outil stratégique incontournable pour un Groupe mondial comme le nôtre. Il nous offre un dispositif clé dans notre gestion des risques et leur financement et un message positif envoyé aux assureurs. Cette captive prendra une place centrale dans le pilotage de notre politique de prevention», déclare Anne Claire Péchoux, Responsable Assurances du groupe SEB.

Le Groupe SEB avait le choix entre de nombreux domiciles pour implémenter leur captive, la sélection s’est naturellement portée sur la France pour une meilleure gouvernance notamment. Contrairement au Luxembourg qui bénéficie aujourd’hui d’un cadre réglementaire avantageux pour la mise en place de captives, la France n’a pas encore établi de cadre spécifique pour les captives. L’accroissement des risques systémiques (catastrophes liées au changement climatique, les risques cyber, etc..), l’impact de la pandémie et la perte d’appétence des assureurs pour la couverture de ces risques renforcent l’intérêt des captives d’assurance et de réassurance. Cet outil de gestion du risque renforcerait la capacité des entreprises à amortir dans le temps des incidents de grande ampleur.

Afin de rendre avantageuse l’implémentation en France de cette solution, l’Etat envisage depuis plusieurs mois d’aménager une provision d’égalisation spécifique aux captives dans le cadre de la prochaine loi de finances.

« Aujourd’hui, les conditions de marché (franchises imposées, réduction de capacité des assureurs et majoration des primes) relancent la réflexion sur les captives d’assurance et de réassurance et créent une forte demande de la part des entreprises. Grâce à notre capacité d’analyse actuarielle nous accompagnons nos clients dans une meilleure connaissance de leurs risques et dans la formalisation de leur appétit aux risques. La captive est alors l’outil parfait pour arbitrer entre rétention opérationnelle, rétention Groupe et transfert. Si certains Groupes se sont déjà lancés, d’autres sont dans l’attente de la proposition des Autorités françaises pour arbitrer sur le domicile à retenir. Il y a urgence, la prochaine grande échéance correspond à la campagne de renouvellements du 1er janvier 2022 », souligne Laurent Bonnet, Directeur Captive and Alternative Risk Transfer chez Gras Savoye Willis Towers Watson.

À propos de Willis Towers Watson

Willis Towers Watson (NASDAQ : WLTW) est l’un des plus grands cabinets de conseil, de courtage et de solutions logicielles au monde. Nous aidons nos clients internationaux à faire du risque un vecteur de croissance. Willis Towers Watson, dont les origines remontent à 1828, compte 45 000 collaborateurs dans plus de 140 pays et marchés. Nous concevons et proposons des solutions de maîtrise du risque, de gestion des avantages sociaux, d’accompagnement des talents et d’optimisation du capital pour protéger et aider les institutions et les individus. Forts d’un positionnement unique, nous savons où se croisent talents, actifs et idées : un avantage que nous mettons au service de la performance des entreprises. Ensemble, libérons les potentiels.

Related content tags, list of links Communiqué de presse Captive & Alternative Risk Transfer
Contact Us