Passer au contenu principal
Article

Pourquoi existe-t’il plusieurs réponses possibles aux problématiques ESG ?

De John M. Bremen | Septembre 20, 2022

À travers nos échanges avec des membres de conseils d'administration et des dirigeants d'entreprise, nous constatons que leur façon d’appréhender l'ESG a évolué et mûri, y compris leur motivation.
ESG and Sustainability|Future of Work|Talent|Total Rewards
ESG In Sight

Alors que l'ESG continue de faire l'objet de débats entre les parties prenantes ayant des idéologies et des intérêts différents, nos récents échanges avec des membres de conseils d'administration et des dirigeants d'entreprise indiquent que leur façon d’appréhender l'ESG a évolué et mûri, y compris leur motivation.

Les efforts réalisés en matière d'ESG sont de plus en plus nombreux et la diversité des mesures prises reflètent les différentes raisons qui motivent les dirigeants. Toutes les entreprises sont impactées par les changements réglementaires et législatifs, les règles financières, ainsi que les exigences des investisseurs. En outre, la pression constante exercée par les clients et la concurrence pour attirer les salariés stimulent la motivation et les actions des dirigeants en matière d'ESG. Certains efforts sont motivés par les valeurs, la finalité et la responsabilité sociale, et d'autres par la stratégie commerciale. Des recherches menées par MSCI et Sustainalytics suggèrent qu'à long terme, les entreprises ayant une politique ESG présentent généralement des risques plus faibles et une croissance des bénéfices plus élevée, un rendement actif et des dividendes plus importants que les autres entreprises.

Les motivations des dirigeants en matière d’actions ESG se répartissent généralement en trois catégories qui se recoupent souvent et reflètent la culture et la stratégie de l'entreprise.

Les actions ESG axées sur la conformité

Elles visent principalement à satisfaire les exigences de conformité, les régulateurs, les règles financières et/ou les attentes fondamentales des investisseurs ou des consommateurs, indépendamment des idéologies liées à l'ESG. Ces actions reflètent la gestion et le reporting d'éléments spécifiques tels que le climat, l’inclusion et la diversité (DEI), la sécurité et le bien-être des salariés, le développement et les protocoles de gouvernance.

Les dirigeants fournissent des informations sur l'ESG et/ou rendent compte des actions ou des mesures qui sont incluses dans les données communiquées par l'entreprise, les documents relatifs à la rémunération des dirigeants ou les rapports publics sur l'ESG ou la durabilité. L'implication des dirigeants est importante pour la gestion des risques réglementaires et des risques liés au capital et aux clients, ainsi que pour la fidélisation des investisseurs, des clients et des salariés.

Les actions ESG axées sur la responsabilité sociale

Elles sont fondées sur les valeurs et l'objectif de l'entreprise. Les dirigeants sont convaincus que l'ESG est bénéfique pour leur développement commercial et que cela génère un alignement vertueux avec leurs parties prenantes. En effet les entreprises investissent, achètent et travaillent avec des acteurs dont les valeurs sont compatibles avec les leurs. Les dirigeants prennent également en compte le fait que toutes les parties prenantes n’ont pas la même vision de l'ESG et de ses composantes.

Les leaders ayant axé leur politique ESG sur la responsabilité sociale jouent un rôle important. Car ils créent une culture de la durabilité par le biais de leur état d'esprit, leurs actions et les programmes de soutien mis en place dans l'entreprise. Parmi les exemples d'actions, citons :

  • La mise en place d'efforts environnementaux par le biais d'engagements de type "Zéro Carbone" ;
  • Des avantages écologiques tels que des politiques automobiles favorisant les véhicules électriques, des indemnités pour les trajets domicile-travail ou des journées de bénévolat ;
  • Des actions et des aides climatiques visant à soutenir les communautés mal desservies ;
  • D'autres actions peuvent consister à prendre en compte les enjeux climatiques lors de la mise en œuvre de politiques de travail à distance et hybride, de décisions relatives à la chaîne d'approvisionnement, de stratégies immobilières et de politiques de voyages d'affaires.

Les dirigeants peuvent également promouvoir les efforts ESG axés sur la responsabilité sociale afin de renforcer la sécurité physique, émotionnelle et financière des salariés, notamment en leur versant des salaires justes et décents, en garantissant des opportunités de carrière équitables et en leur donnant accès à des soins de santé abordables et de qualité, à des plans de retraite et à des politiques d'avantages et de congés inclusifs (par exemple, aide à la fertilité, aide à l'adoption, congé parental/de soins et plans d'épargne).

Les actions ESG axées sur la stratégie

Elles sont intégrées à la stratégie et aux opérations de l'entreprise dans les secteurs où l'ESG génère des opportunités commerciales spécifiques et quantifiables. Dans cette catégorie, les dirigeants mènent des actions où les liens entre l'ESG et les performances commerciales, la gestion des risques et la création de valeur sont bien définis et mesurés. Ces stratégies varient considérablement selon les secteurs.

Dans certains cas, les engagements environnementaux se reflètent dans la stratégie de l'entreprise par le biais de stratégies de transition climatique, telles que :

  • Le passage de l'utilisation de combustibles fossiles à des combustibles alternatifs ;
  • Les changements de modèle d'entreprise tels que la production de produits et services réduisant les émissions de carbone ;
  • Des changements opérationnels tels que l'atténuation des événements climatiques extrêmes.

Dans d'autres secteurs, il peut s'agir de changements dans les stratégies relatives aux matières premières ou à la supply chain, comme l'utilisation de produits et services durables, de changements opérationnels ou de produits et services axés sur l'ESG.

Ici, l'ESG fait partie intégrante des opérations. Les dirigeants relient les protocoles de gouvernance pour les facteurs environnementaux et sociaux, aux comportements, actions et processus du conseil d'administration, des dirigeants, des managers et des salariés. Cela inclut la fixation et le suivi d'objectifs ESG raisonnables, alignés sur le secteur et à la stratégie de l'entreprise, ainsi que la responsabilisation en alignant la rémunération du conseil d'administration, des cadres et des employés sur les objectifs ESG. Les actions peuvent également inclure des niveaux appropriés de protection des actifs physiques et de transfert des risques par le biais d'assurances et d'autres moyens.


Quelle que soit la ou les catégories dans lesquelles s'inscrivent leurs actions ESG, les dirigeants ont tout intérêt à se poser une série de questions liées aux objectifs de l'entreprise :

  • Dans quelle mesure notre équipe de direction est-elle claire sur la motivation de nos engagements et actions ESG ?
  • Comment les membres de notre équipe dirigeante peuvent-ils être plus en phase les uns avec les autres en matière
    d'ESG ?
  • Comment notre équipe dirigeante peut-elle communiquer clairement sur les questions ESG avec notre conseil d'administration, nos salariés, nos investisseurs et nos
    clients ?
  • Dans quelle mesure les moyens mis en place par notre entreprise sont-ils alignés aux résultats attendus ?
  • Dans quelle mesure nos programmes de rémunération, d’évolution de carrière et d'avantages sociaux sont-ils justes et équitables, et comment s'alignent-ils sur nos engagements et objectifs ESG ?
  • Comment surveillons-nous et mesurons-nous notre exposition aux coûts/risques opérationnels liés aux facteurs ESG (par exemple, la rupture de la chaîne d'approvisionnement) et aux coûts/risques liés aux personnes (par exemple, l'impact climatique sur les opérations ainsi que la santé des employés et le coût des soins de santé), et quelles sont les actions que nous devons entreprendre pour atténuer ces risques ?
  • Dans quelle mesure les processus de prise de décision et de gouvernance de notre entreprise sont-ils alignés aux résultats que nous souhaitons atteindre ?

Les récents défis de l'ESG démontrent que le rôle des facteurs environnementaux, sociaux et gouvernementaux dans le monde économique évoluent et que cette orientation donne aux responsables à tous les niveaux de l'organisation l'occasion d'affirmer leur rôle dans la définition et l'adoption d'actions conformes à leurs motivations.

La version anglaise de cet article a été publiée sur Forbes.com le 6 septembre 2022.

Auteur

Managing Director and Chief Innovation & Acceleration Officer
e-mail

Contact Us